LE MAÎTRE ET SEIGNEUR DE BARSAC

LE MAÎTRE ET SEIGNEUR DE BARSAC

 Je vous l’avais promis…nos ballades vinotouristiques ne sont pas terminées ni sur le déclin, bien au contraire. Preuve en est Le Château Climens, premier cru classé en territoire Sauternes, vient d’ouvrir ses portes au public. Un autre qui franchit le pas de l’oeunotouristique (vinotouristique) en France, véritable phénomène mondial et source de rentabilité pour le monde viticole. L’union fait la force! Pourquoi je vous raconte ceci aujourd’hui? Eh bien sans doute, parce que prochainement parviendra le temps de la récolte de ce fameux Botrytis Cinerea, condition primordiale à ces vins liquoreux de l’appellation Bordelaise, comme le Sauternes et ses dauphins, Barsac et Cérons. Au sein de Climens, outre la visite guidée du vignoble, du chai, des dégustations et des déjeuners harmonisant mets et vins (en partenariat avec le célèbre restaurant étoilé DARROZE),  vous serez plongés au cœur de ses vignes et vous découvrirez tous les secrets de la biodynamie qui ont fait du Château, depuis 2011, un étendard du bio dans le bordelais. Vous ressortirez de là enivrés de cultures et de secrets sur l’encépagement, l’histoire et la pourriture noble, véritable identité de ce seigneur de Barsac.

 À Labarde (Margaux) c’est depuis 2014 que le  Château Siran est ouvert au public. Depuis quelques mois, ils ont peaufiné leur offre vinotouristique, restructuré l’offre autour de l’histoire du Château, possession de la famille Miaihle depuis 1859. Riche de cinq salles de réceptions (ouvertes à la location) du Chai des Collections (véritable ode à l’art et au vin) de la formidable terrasse panoramique, du bluffant bunker antiatomique et de l’incroyable gîte et des trois chambres d’hôtes, le Domaine marque un virage important dans le vinotourisme bordelais.

 De la Cité du Vin et de son offre vinotouristique,  de ces innombrables propriétés du Bordelais, dont certaines demandent… prestige oblige…une patience à toute épreuve pour y accéder,  jusqu’aux Vignerons coopérateurs de France qui lancèrent cette année le premier concours national d’oeunotourisme (vinotourisme) …voilà bien la preuve que le vin, la culture et le tourisme sont de plus en plus liés. Et si, c’est le Languedoc qui remporta cette année, 3 des 5 prix au concours, gageons que le Bordelais ne sera pas loin des plus hautes marches dès l’année prochaine.

 Suivez-moi…on part en ballade vinotouristique dans l’antre du plus grand vignoble d’Europe…le Bordelais. De ses mystères, de son histoire, de sa candeur, jamais vous ne serez rassasiés. En attendant le voyage, dégustez Climens et Siran…deux emblèmes de la région.

barsac-vigne